Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bonjour Samuel, et bienvenue sur ce blog.

Bonjour et merci beaucoup de m’avoir invité pour cette interview.

ecosport 92x132mm vert FVous êtes le responsable du projet ecosport.ch chez Swiss Olympic. Pouvez-vous nous présenter la genèse de cette initiative ?

Chaque année, plus de 290 000 manifestations sportives sont organisées en Suisse. Celles-ci occasionnent des dommages importants à l’environnement et au « terrain » des sportifs. Ils ne sont toutefois pas les seuls à en pâtir : le voisinage de ces manifestations est lui aussi dérangé par le bruit excessif et les déchets qui jonchent le sol. Les organisateurs en sont bien conscients, mais il leur manque souvent les ressources nécessaires pour prendre en compte la problématique environnementale dans la planification et l’organisation de leur manifestation sportive. Le projet ecosport.ch a été lancé pour remédier à cette situation. Cette plate-forme regroupe des mesures simples et efficaces permettant de ménager l’environnement et de promouvoir le développement durable lors de manifestations sportives. Elle propose également des encouragements concrets à la mise en œuvre de ces mesures.

Vous avez créé un prix spécial ecosport. A qui s’adresse-t-il ?

Notre remise des prix annuelle s’adresse aux organisateurs de manifestations qui recourent à des mesures novatrices dans le domaine de la protection de l’environnement dans le sport. Le concours permet aussi et surtout de mettre en place un échange de compétences et une bourse de contacts entre les organisateurs, les sponsors de manifestations sportives et les autorités habilitées à délivrer les autorisations. Divers ateliers et exposés sont organisés dans ce cadre.

En outre, nous avons mis sur pied un tirage au sort trimestriel auquel peuvent participer les clubs qui appliquent des mesures de protection de l’environnement dans leurs entraînements ou leurs compétitions régulières. Quatre fois l’an, un vainqueur est tiré au sort parmi les clubs inscrits.

Quels sont les principaux critères d’attribution de ce prix ?

Notre remise des prix annuelle n’a pas pour but de récompenser le « champion environnemental de l’année ». Elle honore six organisateurs de manifestations sportives qui se sont distingués par le caractère novateur, efficace et complet des mesures de protection de l’environnement mises en œuvre dans le cadre de leur manifestation. Un jury évalue les données fournies par les organisateurs et désigne les six gagnants.

Pour participer au tirage au sort trimestriel, en revanche, il suffit d’une inscription en ligne réunissant des informations sur le club et sur les mesures de protection de l’environnement en vigueur. Le vainqueur est ensuite tiré au sort.

Depuis sa mise en place, ce prix a-t-il eu un impact sur l’organisation des manifestations sportives en Suisse ?

Depuis le lancement du prix en 2007, de plus en plus d’organisateurs participent à ecosport.ch. En outre, nous avons constaté que la majorité des organisateurs ayant pris part au concours continuent d’appliquer des mesures de protection de l’environnement après celui-ci, souvent sans même se réinscrire. Je suppose que c’est parce qu’ils ont remarqué que prendre des mesures de protection de l’environnement dans des manifestations sportives paie même sans récompense de notre part. Ces mesures peuvent par exemple entraîner des économies concrètes ou aider la population à mieux accepter la manifestation et à en avoir une meilleure impression.

Quelles sont les difficultés que vous avez rencontrées ? Quels conseils donneriez-vous pour la mise en place de ce type de prix ?

Au début, nous essayions de désigner le champion environnemental de l’année. De ce fait, nous recueillions seulement la participation d’organisateurs de manifestations disposant de ressources conséquentes. Les organisateurs de manifestations plus modestes n’avaient presque aucune chance et nous objectaient que la protection de l’environnement était quelque chose qu’il fallait pouvoir « se permettre ». Soucieux de nous éloigner de ce cliché, nous avons placé la transmission de connaissances au-dessus de l’esprit de compétition. Nous avons également publié nos « Principales recommandations », une brochure de huit pages comprenant des propositions de mesures concrètes. Celle-ci nous permet d’apporter un soutien tangible aux organisateurs en leur offrant la possibilité de réaliser de grands progrès même à peu de frais.

Existe-t-il un prix du même type pour les manifestations culturelles en Suisse ?

Il existe en effet des projets semblables à ecosport.ch se concentrant principalement sur les manifestations et les événements culturels. Cependant, ceux-ci ne proposent souvent pas de concours avec récompense à la clé, mais revêtent bien davantage un caractère informatif et sensibilisateur.

Une nouvelle norme ISO (20121) est en cours d’élaboration pour les organisateurs d’événement et le développement durable. Qu’en pensez-vous ? Pensez-vous que les organisateurs d’événements sportifs auront de la facilité à appliquer cette norme  (comme cela est envisagé pour les JO de 2012) ?

Cette norme ISO, susceptible de servir fortement nos objectifs, est surtout intéressante dans le cas des manifestations de grande envergure. Nous saluons aussi l’effort fourni en vue de l’harmonisation et de la professionnalisation qui seraient alors rendues possibles. Toutefois, il sera difficile d’appliquer une norme ISO dans le cas des manifestations de petite et moyenne envergure en raison du caractère limité de leurs ressources. Ces manifestations auront encore besoin de projets semblables à ecosport.ch, qui leur proposent des mesures éprouvées et faciles à mettre en œuvre.

Merci Samuel pour votre témoignage.

De rien !

Contact : Samuel Wyttenbach ecosport.ch / Swiss Olympic  

Tél. : 0041/ 31 359 71 21  – courriel : ecosport@swissolympic.ch 

Site Internet : http://www.swissolympic.ch/fr/desktopdefault.aspx/tabid-3742/

Tag(s) : #L'éco-événementiel, #Sport

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :